Organiser un circuit touristique en Islande de 15 jours

Organiser un circuit touristique en Islande de 15 jours
L’Islande regorge de merveilles naturelles qui méritent le coup d’œil. Riches en sites touristiques, vous n’avez que l’embarras du choix. Rien ne vaut un voyage Islande tout autour du pays pour voir fjords, glaciers, canyons et les plages de sable fin. Un conseil : louez un 4X4 qui vous permettra de rouler sur tous les types de sol. Voici un exemple d’itinéraire pour un circuit Islande sur 15 jours, le minimum pour découvrir sa nature grandiose. Circuit Islande : la région de Reykjavik Dans la capitale, vous pourrez découvrir l’histoire de la ville, profiter des musées et des monuments comme la grande cathédrale luthérienne d’Hallgrimskirja à la construction en forme d’orgue. Vous serez, près du lac Tjönin, au centre de la ville, au point de départ de la découverte de l’île. Direction ensuite Esja dans le sud ouest, un massif de montagnes qui dominent la capitale (914m). Le Reykjanes, la péninsule des fumerolles Dans cette réserve naturelle volcanique, vous verrez que l’Islande se trouve au croisement de 2 plaques tectoniques. Certains phénomènes volcaniques sont donc nettement visibles comme les grands champs de lave. Y naissent par exemple des sources d’eau très chaudes, ce qui a entrainé la construction de nombreuses stations thermales. Le Blue Lagoon est la plus connue. Son eau à 37° pleine de silice (d’où sa couleur bleue) est réputée soigner les maladies de peaux et des poumons. De là, vous pourrez longer la côte et voir les nombreux ports de pêche. L’authenticité du sud En direction de l’est, c’est tout le sud du pays qui se prête à un vaste panorama. La route vers le Landmannalaugar offre des paysages immenses comme des falaises dont la plus haute Lomagnupur est la plus haute du pays (600m), des cascades (Fagrifoss, Ófærufoss), le canyon de Fjadrargljufur ou encore les cratères volcaniques dans les Lakagigar. Au sud de l’île, Vik propose une jolie plage de sable noir et des falaises d’orgues basaltiques. En continuant votre circuit Islande, vous pourrez aller marcher sur le glacier de Sólheimajökull qui s’étend sur 10 km. Ensuite, allez voir le mont Hekla, le volcan le plus actif du pays. Plus au nord, dans le « cercle d’or » (Geysir et Gullfoss), jetez un oeil au geyser de Strokkur, le cratère de Keriö ou les failles de Þingvellir, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. La quiétude de l’est A l’est, vous verrez plus de villages de pécheurs que de touristes. Seyðisfjörður est même la seule ville point d’arrivée des ferrys venant de l’Europe. C’est ici que vous accosterez si vous venez en voiture en Islande. Toute la zone se prête aux randonnées et au calme. Les couleurs que revêtent les montagnes sont un vrai spectacle. La richesse du nord Dans le nord, le patrimoine touristique est varié : des fjords, des lacs (Myvatn, Krafta), des chutes d’eau (Alderjarfoss), des baies (Skjafandi), des champs de lave (Dimmuborgir) et des cratères. Une étape à ne pas manquer ? Husavik où se trouve l’observatoire aux baleines ou encore le grand canyon de Jökulsárgljúfure. A l’ouest, le paysage se fait plus doux. Kjölur est le point de départ des pistes des Hautes terres. Le site de Hveravellir mène ensuite vers le sud de la région. Vestfirðir, Les fjords de l’ouest Vestfirðir est une péninsule isolée mais tout est époustouflante de part ses falaises bien sûr (dont celle de Hornbjarg) mais de sa faune. Les oiseaux y ont élu domicile. Mais ce sont ses plages de sable fin qui méritent le détour. On se croirait sur une ile paradisiaque. Le Vesturland, la fin du périple Dans le Vesturland, au nord de la capitale, on trouve la plus haute chute du pays (200m)...
read more

Que penser de la compagnie Iceland Air ?

Que penser de la compagnie Iceland Air ?
La compagnie aérienne Iceland Air propose des vols entre de nombreuses destinations dans le monde dont les Etats-Unis, le Canada ou encore la France. Peu connue des voyageurs, elle semble présenter des atouts pour tous ceux qui ont décidé de la choisir pour réaliser un vol. Avec des réserves sur certains aspects, elle semble représenter une compagnie à envisager sérieusement pour ses déplacements. Vol Islande : des tarifs très abordables Le premier point positif relevé par les personnes qui ont effectué un vol islande avec Iceland Air est sans conteste la différence de prix proposé par rapport aux autres compagnies aériennes qui proposent le même trajet. Le prix total de la réservation est parfois moins chère de 25 à 50%. Ceci n’est pourtant pas aux dépens du confort car les sièges sont particulièrement confortables et des écrans de taille moyenne permettent de suivre le film désiré parmi une grande sélection. Compte tenu de ces avantages tarifaires, aucun repas ne sera offert à bord et les boissons gratuites se résument à de l’eau. Il est bien sûr possible d’acheter le nécessaire à bord. La carte des produits disponibles présente également des produits peu onéreux même si certains regretteront de ne pas pouvoir profiter d’un repas chaud. Des écouteurs sont à prévoir ou à acheter dans l’avion pour écouter les films tranquillement, qui sont diffusés uniquement en anglais et en islandais. Sur ce point, il serait difficile de mettre en place un service international. Des escales de courte durée Iceland Air fait également la transition entre deux pays et son argument principal est le temps passé dans Reykjavik avant d’arriver à sa destination principale. Avec un vol islande disponible seulement après une heure pour sa destination finale, la compagnie aérienne rivalise largement avec les autres compagnies aériennes qui proposent des escales très longues dans d’autres villes. Pour Iceland Air, le voyageur est placé au centre des préoccupations et cette attitude lui permet de gagner de plus en plus en popularité. Les personnes accompagnées par des enfants apprécient cette attente minime et n’hésitent pas à utiliser cette compagnie. Ceci est d’autant plus avantageux que le poids accepté des bagages est un peu supérieur à la moyenne sans avoir à payer de surplus avec la possibilité d’enregistrer deus bagages de 23 kilos chacun en soute. La précision sur les heures de départ et d’arrivée fait partie des éléments qui participent à la satisfaction de la clientèle. Deux types de réservations sont proposés avec l’Economy confort et L’Economy Confort Vol Europe. La personne concernée devra choisir son vol islande en fonction du lieu de...
read more

Bon plan pour trouver un vol pas cher entre Paris et Reykjavik

Bon plan pour trouver un vol pas cher entre Paris et Reykjavik
L’Islande est une destination qui a la côte. Notre époque de transition tant énergétique qu’économique favorise en effet l’attrait des touristes pour des destinations hors normes. Et l’ Islande en fait assurément partie. Le statut unique de cette île haut perchée dans l’océan atlantique nord en fait un endroit particulièrement protégé. Les moyens de transport pour accéder jusqu’à ce paradis glacé sont évidemment l’avion et le vol Paris Reykjavik ou le bateau. Un avant-goût de dépaysement avant le coup en quelque sorte. V ol Paris Reykjavik : un dépaysement assuré ! Pays très peu peuplé couvert pendant plus de la moitié de l’année par les glaces, l’ Islande est un pays à la beauté naturelle inégalée. Terre de contrastes où le feu se mélange allègrement avec la glace, l’Islande est assurément une destination exotique pour le moins inattendue. Pour ceux qui ont du temps pour profiter pleinement du voyage, le bateau reste un moyen de transport pas très rapide certes mais sûr et intéressant pour décompresser avant de se lancer à la découverte d’un pays magique et exceptionnel. Sinon, les plus pressés prendront l’avion. Ces dernières années, les liaisons entre les plus grandes villes d’Europe et Reykjavik, la capitale, se sont développées à vitesse grand V. Il faut compter 3 heures et demi pour un vol paris reykjavik et relier les deux capitales française et islandaise. La compagnie locale Icelandair est bien sûr le premier choix des touristes pour effectuer un vol paris reykjavik afin de bien s’imprégner d’emblée et dès le voyage des particularités locales en faisant connaissance avec les premiers autochtones comme le personnel de bord islandais ou les premiers plats locaux. Après des compagnies internationales comme Air France, Lufthansa ou la compagnie scandinave SAS assurent la liaison régulière entre l’Europe et l’île de glace et de feu avec le vol paris reykjavik . Quand planifier son voyage en Islande ?  On ne saurait trop conseiller à tous les futurs touristes à destination de Reykjavik de planifier d’abord leur voyage en été, saison idéale pour pénétrer les trésors naturels de l’Islande. Ensuite, dès que la date de départ est fixée, il faut absolument que les voyageurs aillent faire un tour sur internet pour découvrir les principaux sites touristiques islandais décrivant les recommandations de base d’usage ainsi que les grands sites touristiques à ne pas louper lorsqu’on effectue un voyage sur l’île. Puis, ces voyageurs n’hésiteront pas à utiliser les sites de comparaison de voyages en avion en ligne afin de dégoter le meilleur voyage aux bonnes conditions et au meilleur rapport qualité/prix. L’un des paramètres importants sera le nombre de connections souhaitées ou acceptées par le voyageur, en général le prix est inversement proportionnel au nombre de changements de lignes et de compagnies aériennes. Enfin, on ne saurait conseiller dans la mesure du possible de privilégier des dates hors vacances scolaires pour bénéficier de tarifs plus...
read more

Paris VS Reykjavik : quelles sont les différences ?

Paris VS Reykjavik : quelles sont les différences ?
D’un côté la France, territoire carrefour d’Europe occidentale riche en paysages divers (littoraux, récifs montagneux, bocages et plaines, paysages urbains et périurbains), de l’autre, l’Islande, littéralement « terre de glace », façonnée de fjords et bordée de glaciers, située au sud du cercle polaire arctique. Deux territoires très différents par leur climat et leurs paysages, mais qui possèdent tous deux pour capitale la ville la plus peuplée du pays : Paris et Reykjavik. La population : une différence de taille ! La population, bien que plus importante à Paris qu’à Reykjavik (2 234 105 habitants pour la première, 120 000 pour la deuxième), n’est pas répartie de la même façon. Même si la capitale de la France comptabilise une population importante, elle s’étend aussi sur davantage d’hectares que Reykjavik et est concurrencée par d’autres villes telles que Marseille, Lyon ou Toulouse. En Islande en revanche, la capitale, si l’on y ajoute l’agglomération, regroupe presque les deux tiers de la population, et aucune autre ville de l’île ne peut prétendre l’égaler. Deux villes proches de l’eau La ville de Paris est traversée par un fleuve, la Seine. Quelques reliefs forment des petites collines. Mais le panorama reste largement envahi par un paysage urbain très prononcé (bâtiments, routes, grandes structures,…). La ville de Reykjavik, quant à elle, est située dans une baie; la mer s’ouvre d’un côté de la capitale, caractérisée par de nombreuses petites îles et criques. Le panorama présente une ville bordée par l’eau et dominée par le mont Esja, la plus haute montagne des environs, qui culmine à 914 mètres. Une rivière, Ellioaa, traverse la ville. Contrairement à la Seine, cet important cours d’eau n’est pas navigable. Reykjavik dispose néanmoins de deux ports, à l’inverse de Paris. Paris Reykjavik : comment circuler ? Mais Paris et Reykjavik ne sont pas desservies de la même manière, bien au contraire. Alors que la première ville dispose d’un boulevard périphérique de 35 kilomètres ouvert à l’agglomération par de nombreuses portes, permettant de rejoindre facilement les quartiers et arrondissements, la deuxième est traversée par une seule route importante et possède quelques grands boulevards. Il en va de même pour les transports en commun : la capitale de l’Islande dispose d’un réseau de lignes d’autobus, alors que celle de la France comprend aussi de nombreuses voies de métro. Néanmoins, les deux villes peuvent prétendre posséder au moins un grand aéroport. Un climat bien différent Pour ce qui est du climat, celui de Paris est de type océanique; les températures ne varient que de quelques degrés au fil des saisons, avec des pluies fréquentes en toutes saisons. A Reykjavik, c’est un climat subpolaire océanique qui prédomine. La température annuelle est de 4.4 °C. C’est le courant chaud qui prolonge le Gulf Stream qui permet de maintenir un peu de chaleur. Paris et Reykjavik bénéficient toutes deux d’une culture et d’un patrimoine riches, ainsi que d’une architecture et de monuments superbes. Toutes deux attirent chaque année de nombreux...
read more